Dévoilement de la politique culturelle du Québec

Politique culturelle du Québec :
« Il semble que nous ayons été entendus » Alexandre Curzi

Montréal, le 12 juin 2018 – Réagissant à la politique culturelle annoncée ce matin par le gouvernement du Québec, l’Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l’image et du son (AQTIS) s’est réjouie des réinvestissements annoncés.

Comme l’a déclaré le président de l’AQTIS, Alexandre Curzi : « Les annonces d’aujourd’hui ont été longuement attendues, maintes fois demandées par les acteurs du milieu qui, ensemble et séparément, ont fait des représentations auprès du gouvernement, voire des gouvernements qui se sont succédé. Nous avons été de toutes les consultations, nous avons argumenté sans relâche qu’il y avait urgence à réviser la Loi sur le statut de l’artiste et à offrir de meilleures conditions, incluant un filet social s’appliquant à toutes celles et à tous ceux qui font notre culture. »

L’AQTIS considère qu’une société comme le Québec doit appuyer ses créateurs et leur offrir, à l’instar des autres secteurs d’activité économique, des conditions de travail décentes qui leur permettent de gagner dignement leur vie. « Nous l’avons souvent mentionné, les arts et la culture constituent un secteur d’activité qui, en plus de nous refléter comme peuple et faire rayonner notre identité, comporte aussi des retombées économiques majeures. Malheureusement, sa structure et son fonctionnement condamnent trop souvent les personnes qui y travaillent à la précarité, quand ce n’est pas tout simplement à la pauvreté. Nous saluons les avancées annoncées du gouvernement dans le sens de leur assurer une meilleure protection, tout en octroyant davantage de budgets de production, » a ajouté le président de l’AQTIS.

En cette période préélectorale, l’AQTIS considère que tous les partis politiques en lice devraient présenter leur vision de la culture et de son financement et prendre des engagements concrets et chiffrés. « On ne peut pas se permettre de repartir à zéro le 2 octobre prochain ! », a conclu Alexandre Curzi.

À propos de l’AQTIS
L'Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l'image et du son (AQTIS) est l’association reconnue pour représenter quelque 6 200 artisans pigistes de près de 150 métiers liés à la conception, la planification, la mise en place ou la réalisation d'une production audiovisuelle. Elle représente, défend et soutient leurs intérêts auprès des différents interlocuteurs, leur offre un filet social et négocie des ententes collectives précisant les conditions de travail qui doivent s’appliquer à eux. Site web: www.aqtis.qc.ca

– 30 –

Source : AQTIS Pour information : Catherine Escojido (514) 927-8807, cescojido@aqtis.qc.ca

Voir le communiqué en PDF